Ateliers

Les ateliers Contes et Récits de Vie
1 Apprendre à Conter sur le bout des doigts

2 Être et Naître Conteur

3 Randonnée dans la forêt des contes

4 Slam’ Démange et Je est un autre

5 Atelier Paroles des Récits de Vie

6  Atelier Continent des Imaginaires
Le secret photo 1
  Quelle place pour le conte ?    Quelle place pour le conteur ?

                              Place au conte !

Pourquoi animer des ateliers, pourquoi transmettre une expérience, un chemin ?

Le conte pour moi, c’est une rencontre avec soi-même et avec l’autre, c’est un chemin d’humanité, c’est une façon d’aller et de partager et de faire ce que j’aime, une façon de sentir et de goûter la vie intensément. C’est une parole d’aujourd’hui, entre l’hier et le demain. C’est une parole agissante pour celui qui écoute comme pour celui qui raconte.

Le collectage est né de mon envie d’aller plus loin dans la rencontre avec l’autre, dans l’écoute du récit dont il est porteur, dont il est la trace unique dans son oralité.

Ma grand-mère racontait en patois dans le Périgord. Quand je lui demandais quelles étaient les histoires qu’elle racontait, elle me répondait, les histoires du pays. Chacun de ses récits portait la trace de sa région et des gens qui y vivent, il y avait beaucoup d’humour mais aussi, l’amour et le dur de la vie. Chacun pouvait se reconnaître, se retrouver dans ces légendes locales d’un monde rural aujourd’hui presque entièrement disparu. J’ai été très marqué également par la parole des anciens que j’ai côtoyés dans le monde ouvrier pendant près de vingt ans ; la force de leurs récits, de leurs histoires bouleversaient les cœurs et éclairaient les consciences et l’histoire du monde à la hauteur de l’être humain qui a vécu et qui raconte ce qu’il a vécu avec ses mots, ses regards, ses silences. Grâce à eux, j’ai appris à écouter, à réfléchir autrement, à partir de l’exemple évoqué, à partir de l’humain. J’ai pris conscience de la force et de la fragilité de la parole humaine auprès de ces maîtres anonymes.

Aucune philosophie, aucune analyse, aucun aphorisme, aussi profonds qu’ils soient ne peuvent se comparer en intensité, en plénitude de sens, avec une histoire bien racontée. Hannah Arendt

A partir de là, parallèlement à mon chemin de conteur, collecteur de contes d’ici ou d’ailleurs, j’ai voulu partir à la recherche des récits de la vie, des récits des gens d’aujourd’hui, qu’ils soient de la ville ou de la campagne, qu’ils soient ouvriers, cadres ou chômeurs. Le collectage pour moi, c’est la découverte de la légende personnelle d’un homme ou d’une femme, c’est une rencontre avec sa parole, ses mémoires, ses trésors.

Ce travail de recherche et des centaines de rencontres ont nourri m’a parole d’homme et de conteur.

Depuis une quinzaine d’années, je me suis engagé pour transmettre ces expériences à travers différents ateliers autour de l’oralité à partir d’un questionnement sur la place du conteur et sur l’état de conter, de raconter, de transmettre un récit, une mémoire.

Ateliers Conte                  

1  Apprendre à Conter sur le bout des doigts

Atelier pour premiers pas d’il était une fois ou arpenteur d’imaginaire

 Cinq doigts pour explorer les chemins des cinq sens, des cinq outils dont dispose chaque être humain pour vivre ; la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût, le toucher. Série d’exercices ludiques pour explorer cet univers sensoriel et sensuelle à la découverte d’une parole qui nous est propre née de l’oralité et de sa créativité. Travail sensoriel par les cinq sens pour nourrir l’histoire d’une parole de chair, d’une parole mémoire, d’une parole complète.

Cinq doigts pour explorer les chemins du conte ou du récit, Qualité de la relation avec soi et avec l’autre. Structure du conte, son origine, sa symbolique, des questions qu’il nous pose, qu’il nous impose, de la conscience de la parole que nous engageons. De la place du conteur à la place du personnage, de la parole geste ou dansée au chant. Le conte voyageur, Découverte de la richesse des répertoires.

Le conte c’est l’art de la relation Henri Gougaud

2 Atelier Conte         

Être et Naître Conteur

Nous explorons l’art de la parole conteuse à travers la relation qui unit celui qui raconte à son histoire et à chacun de ceux qui l’écoutent; place sociale, place artistique, place scénique, place des personnages dans l’histoire; place du corps et du geste parole…

Le conteur est un être rayonnant, un être aimant… comme le dit fréquemment Henri Gougaud. C’est sur cette recherche d’une parole aimante, vraie et nourrissante à partir de sa propre oralité que je propose à chaque personne de participer à mes ateliers. C’est un travail de recherche sensorielle et d’exploration où nous entrons par le jeu dans le plaisir de s’approprier et de partager les histoires, à partir d’exercices qui mêlent travail corporel, chants, exercices d’écoute et d’écriture orale, improvisations, travail seul,  en duo ou en  petit groupe.

 

Chemins de jeu et de Je et de Nous: 

Le conte, art de la métamorphose et des transformations.

Les Outils du conteur, des répertoires du conte aux objets de curiosité.

Conter seul ou à plusieurs.

Les Espaces du conte et du conteur; de la salle d’école à la salle de spectacle, du musée au café, du parc à la prison, le conte s’invite partout.

Le conteur devient le témoin unique de son récit ; celui qui a vu, entendu, senti, ressenti.  Il y était. Il l’a vécu. Il sait de quoi il parle.

Peu à peu, chacun découvre sa parole à partir de sa propre histoire, de son propre langage imaginaire, de ses mémoires. Le conteur devient le témoin unique du récit né de son désir. Sa parole est de l’instant ; les mots ne sont que les habits de l’histoire, l’essentiel, c’est l’état d’être du conteur, ce qu’il est profondément au moment où il raconte, au moment où il partage le pain de son histoire.

C’est une méthode basée sur un lien fort entre tous les participants. C’est un temps fort de vie, d’écoute, d’échange et de partage. Les séances sont rythmés par des jeux de respiration, de danse contact, de souffle chant, de marche imaginaire pour maintenir le corps et l’esprit en éveil, en envie, en rire, en curiosité.

Atelier Conte                

3 Randonnée dans la Forêt des Contes

Pour l’atelier randonnée dans la forêt des contes, nous travaillons sur un sac à histoires à partir de randonnées traditionnelles de différents pays. Nous explorons les différents types de randonnées et cherchons comment les mettre dans sa bouche. Nous créons des randonnées chantées ou en comptines,  randonnées gestuelles, Randonnées virelangues, menteries. Création de randonnée moderne ou inventée à partir d’objet ou de lieux, de personnages ou de situations. Chaque conteur repartira avec plusieurs histoires dans son sac.

Atelier Contes et récits Bocca de Ceu Saô Paulo 2013

Atelier Contes et récits Bocca de Ceu Saô Paulo 2013

 

             

  Atelier Slam’ Démange et Je est un autre

Atelier d’écriture orale, à la découverte de la parole slamée, de la parole poétique. A paertir d’outils de relation et de jeux utilisés dans les ateliers contes, nous partons à la découverte d’une parole poétique, profonde, libératrice d’énergie et de sens.

Comment transmettre son slam, sa poésie ? Création de restitution vivante, mise en espace ou en scène, mise en musique ou en danse.

Comme pour les ateliers contes, cette méthode est basée sur un lien fort entre tous les participants. C’est un temps fort de vie, d’écoute, d’échange et de partage. Les séances sont rythmés par des jeux de respiration, de danse contact, de souffle chant, de marche imaginaire pour maintenir le corps et l’esprit en éveil, en envie, en rire, en curiosité.

 

 Atelier Paroles des Récits de Vie

Atelier destiné à faire découvrir les outils qui vont permettre de développer des projets de collectage ; du conte au récit de vie.

Toute la formation est basée sur la conscience de ce que nous faisons, de nos motivations profondes, de la responsabilité vis-à-vis d’une parole qui nous a été donnée.

Comment collecter. Importance de la qualité de la relation, de l’écoute, de ce que nous cherchons, de ce que nous donnons à l’autre pour qu’il nous donne à son tour.

Découverte des outils de retranscription. Comment retranscrire un récit ? De la parole du Je à la parole du il, de l’histoire de l’histoire au récit de l’autre.

Importance de la restitution de la parole collectée : A celui qui nous l’a donné, a la communauté culturelle.

Découverte des outils de transmission :

Outils écrits, du courrier Graines de mémoire au journal de parole, du livre au document sonore.

Outils vivants ; de la lecture sociale à la lecture spectacle, du récit conté à la pièce de théâtre.

Chemin d’écriture à partir des récits de vie, de l’écriture d’un scénario à l’écriture d’une nouvelle, d’un roman, d’une pièce de théâtre…

Comme pour les ateliers contes, cette méthode est basée sur un lien fort entre tous les participants. C’est un temps fort de vie, d’écoute, d’échange et de partage. Les séances sont rythmés par des jeux de respiration, de danse contact, de souffle chant, de marche imaginaire pour maintenir le corps et l’esprit en éveil, en envie, en rire, en curiosité.

 

Atelier contes et Récits de vie Yeleen 2011

Atelier contes et Récits de vie Yeleen 2011

 

  Atelier Continent des Imaginaires

                                                Conte outil d’Humanité

Atelier pour faire découvrir et initier des conteurs, des formateurs, des enseignants des éducateurs à cet outil pédagogique développé dans le cadre d’une recherche avec Suzy Platiel, ethno linguiste. Cette chercheuse du CNRS a consacré sa vie à l’étude la parole et du conte et elle s’est engagé depuis de nombreuses années pour que l’on réintroduise le conte en tant qu’outil d’éducation dans notre société moderne.

 Si tu ne sais plus où tu vas, regarde d’où tu viens.

Proverbe africain

Présentation de la Méthode

Nous travaillons sur trois chemins parallèles qui sont liés à l’intervention régulière d’un conteur ou d’un l’intervenant auprès des personnes d’un groupe ou des élèves d’une classe.

1 La parole du conte voyageur.

2 Le chemin de mémoire.

Pays racine.

Continent des Imaginaires.

Carnet de voyage vers ses ancêtres.

3 Le sac à Histoires.

Création d’un Cercle de parole. De l’écoute à l’expression.

Pour plus de détail, un document complet peut être fourni.

Le but de l’atelier ou de la conférence est de faire découvrir cette méthode de façon pratique. A partir d’un atelier d’une ou deux journées, chaque participant pourra utiliser cet outil pour sa propre activité.

Continent des Imaginaires Argenteuil 2012

Continent des Imaginaires Argenteuil 2012

 

 

Tous ces ateliers ont été réalisés à de nombreuses reprises et ont évolué au fil des années.

Ces différents ateliers peuvent se moduler sur des sessions de cinq à douze jours ou des modules d’un ou deux jours sur des thématiques particulières.

Contact :

Ludovic Souliman : ludosouliman@hotmail.fr

De l’étranger 0033  660801836

De France  06 60 80 18 36