Zeureux ! contes à usage du bonheur immédiat

Photo 061 (2)

Si le bonheur n’existe pas, on devrait l’inventer ne serait ce que pour donner l’exemple. Jacques Prévert

Y en a des qui disent, la vie c’est pas rose, la vie c’est morose, c’est la sinistrose. Y en a des qui skoliosent, y en a des qui lordosent, y en a des qui andropausent, y en a des qui ménopausent, y en des qui névrosent, y en a des qui psychosent, y en a des qui cyrhosent, y en a même des qui Overdosent.

Nous, on vous propose autre chose, on ose. On aime quand le vie rime à quelque chose et comme le poète de la ville rose, on fait rimer l’épine avec la rose, valser les mot au p’tit bonheur la seconde, en lettres poèmes, rondes, chantantes et zeureuses.
Ça commence comme ça et ça continue en histoires euphorizigomatisantes. Zeureux ! est plein de ces petits trésors d’émotion et d’invention poétique
Zeureux ! comme Jean le Bienheureux qui trouva l’amour en même temps que sa parcelle d’intelligence.
Zeureux comme Toine le bûcheron.
Et pour finir Mesdames, Mesdemoiselles Messieurs par la fabuleuse histoire et le merveilleux destin de Monsieur Monsieur et mademoiselle Moiselle. Alors, Zeureux !
Durée : 1h15
Forme possible contes et chansons accompagné de Laurent Azuelos, chant et musique.
« On nous dit qu’il faut prendre notre mal en patience. Et si nous prenions notre bien en urgence »